Le Sacrement du Baptême

Le baptême est la célébration de la communauté chrétienne par laquelle on devient chrétien, c’est-à-dire disciple du Christ. Il en est ainsi depuis que, il y a vingt siècles, le petit groupe de disciples qui s’était constitué autour de Jésus durant sa vie terrestre, jusqu’à sa mise à mort sur la croix, a annoncé au monde qu’il était ressuscité …
 
 
Le premier acte des hommes et les femmes qui ont cru en cette annonce de la résurrection de Jésus a été de demander à être baptisés et à entrer dans la communauté des croyants. Ils ont alors reçu dans leur cœur l’Esprit-Saint (c’est-à-dire la vie même de Dieu), et sont ainsi devenus frères et sœurs du Christ (c’est de là que vient le mot « chrétiens »). Pour eux, c’était comme renaître à une « vie nouvelle » : ils s’engageaient à faire du Christ la lumière de leur vie et à être eux-mêmes « lumière du Christ » pour les autres.
 
Il en est de même aujourd’hui : être baptisé, c’est d’abord recevoir le don que Dieu nous fait de sa propre vie, et entrer dans la communauté de celles et ceux qui croient en Christ (autrement dit, « l’Eglise du Christ »). En même temps, quand le nouveau baptisé est en âge de prendre un engagement pour sa vie, c’est affirmer devant les autres la volonté de vivre en chrétien. Quand le nouveau baptisé est un bébé ou un tout petit enfant, le baptême est pour lui « pur cadeau » ; ce sont ses parents qui prennent l’engagement de chercher à éveiller chez leur enfant le goût de la foi, en l’initiant à la prière, en l’aidant à découvrir l’histoire de Jésus, la manière dont il nous révèle l’amour de Dieu pour l’humanité et nous apprend à être frères et sœurs les uns des autres.
 
Pour plus d’information sur le sacrement du baptême, voir le site des Evêques de France
 
La préparation au baptême selon l’âge :
 
  • Pour les baptêmes des petits enfants (jusqu’à trois ans), la préparation de cet évènement offre aux parents l’occasion de faire retour sur la manière de vivre la foi en Christ, d’approfondir le sens qu’ils donnent au baptême de leur enfant, et, concrètement, de préparer la célébration. Cela donne lieu à quelques réunions avec d’autres parents préparant un baptême : ces réunions sont organisées par les « équipes-baptêmes » des différentes paroisses, composées de prêtres, diacres, et de parents dont les enfants ont déjà été baptisés.
En vue de cette préparation, les parents qui ont l’intention de demander le baptême de leur enfant sont invités à prendre contact avec le secrétariat de leur paroisse le plus tôt possible (au moins six mois avant la date envisagée pour la célébration). Les indications utiles leur seront alors données. Cette démarche est recommandée même si la célébration du baptême est envisagée hors de la paroisse d’habitation.
 
  • A partir de quatre ans, et jusqu’à l’entrée en catéchèse (CE1), le baptême n’est plus seulement l’affaire des parents, car la liberté naissante de l’enfant doit être prise en compte. Les parents sont donc d'abord invités à donner à leur enfant la possibilité de cheminer avec d’autres enfants de son âge en participant à « l’éveil à la foi » organisé dans sa paroisse. Dans un deuxième temps le baptême sera préparé au cours de quelques rencontres proposées par la paroisse.
  • A partir du CE1, la préparation au baptême se fait dans le cadre de la catéchèse ou de l'aumônerie des collèges et lycées. C'est pour un enfant ou un jeune le lieu privilégié de découverte d'une vie d'Eglise à laquelle il peut s'intégrer facilement. Si un enfant ou un jeune demande le baptême, on lui demandera donc d'abord de participer, selon son âge, au catéchisme ou à l'aumônerie. Bien sûr, puisqu'il est encore mineur, rien ne pourra se faire sans l'accord des parents.
  • A l’âge adulte, la préparation au baptême est appelée « catéchuménat des adultes » : elle se déroule sur environ deux ans pour permettre une initiation approfondie à la foi chrétienne et à la vie en Eglise. Pour plus d'informations consulter l'article sur le catéchuménat.