Paroisses catholiques du secteur pastoral de l'Yvette

Bienvenue !

Giffois sur les pas de Sainte Hildegarde

Giffois, avec des amis de sainte Hildegarde de toutes nationalités, nous nous sommes retrouvés comme chaque année le 17 septembre en Allemagne pour fêter l'anniversaire de sa mort et venir se recueillir sur ses reliques ...

Hildegarde est pour nous un « modèle », elle nous indique le chemin, et elle intercède pour nous. 

Modèle dans la foi en Jésus Christ que nous devons imiter ; elle a vécu dans une période (XIIème siècle) de grands bouleversements, événements dans l'Eglise de toute l'Europe : c'est l'époque de Bernard de Clairvaux qui a renouvelé le monachisme de Saint Benoît, c'est aussi l'époque de l'appel aux croisades.

Modèle que nous pouvons contempler directement, elle a été entièrement donnée à Dieu, ouverte à ses inspirations qu'elle a transmises aux hommes par ses écrits, 26 visions, dans le Livre des oeuvres Divines, livre de cosmologie mystique. Tout ceci nous a été donné afin que nous reconnaissions Dieu à l'oeuvre, Dieu qui est la source de tout Bien.

Hildegarde est icône de Dieu et modèle dans ses oeuvres ; Dieu nous est révélé comme Amour (Jn 4, 16).

Elle est un panneau indicateur, un témoin de Dieu. Jésus nous dit : « Soyez parfaits comme votre Père Céleste est parfait » Mt 5, 48. Il ne nous demande pas l'impossible, car Il est à nos côtés. Tous les Saints, et surtout Hildegarde, sont des géants de la prière. Il ne s'agit pas de la « copier » comme des fans copient une star, mais il s'agit de persévérance dans la fidélité au Christ.

Elle est un chemin, elle est intercesseur auprès de Dieu. Pourquoi ? Tout simplement parce que nos frères et soeurs auprès de Dieu ne nous oublient pas.

La fête de Sainte Hildegarde est, pour nous, une occasion de lui présenter nos soucis ; elle a tellement fait pour nous les hommes, de son vivant. Nous retrouvons, avec elle, le respect et la vénération de la Création : Hildegarde de Bingen est ainsi modèle de la foi en Dieu, le Créateur, d'autant plus dans une société qui menace de détruire la Création par son comportement insensé de consommation.

La journée a commencé par une messe célébrée en allemand sur le parvis de l'Eglise de Rüdesheim, au pied de l'Abbaye bénédictine d'Eibingen. 

L'Evangile du jour nous parlait des vierges sages et des vierges folles. Pour notre temps, une consigne est nécessaire : avoir suffisamment d'huile dans nos lampes. Sainte Hildegarde l'a fait, en ayant une foi vivante, une espérance inébranlable et une charité efficace. Ainsi elle a vécu, ainsi nous voulons vivre : avec la grâce de Dieu, notre huile spirituelle dans nos lampes, que nous possédons depuis notre baptême. Amen »

La vénération des reliques a eu lieu ensuite dans l'Eglise puis tout au cours de la procession dans les rues de Rüdesheim, au son des chants de louange.

Les rues de Rüdesheim étient décorées avec des tableaux ou statues représentant Sainte Hildegarde.

.