Interreligieux

Dans un monde où les contacts et les échanges se multiplient, des communautés religieuses qui se combattaient depuis des siècles se trouvent partagées entre l'héritage de ces antiques querelles et la nécessité de vivre ensemble avec "les autres" ...
 « L'Eglise doit entrer en dialogue avec le monde dans lequel elle vit. 
L'Eglise se fait parole ; l'Eglise se fait message ; l'Eglise se fait conversation ».
Paul VI. 1964. Ecclesiam Suam §67.
 
« Si tu veux changer le monde, choisis le dialogue »
Jean-Marc Aveline, 
Vicaire général du diocèse de Marseille, 
Directeur de l'Institut catholique de la Méditerranée,
Consulteur au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux depuis 2007
 
Comment voulons-nous la société de demain? Comme un champ de bataille entre civilisations et religions antagonistes? Ou comme un espace où tous apprennent à se reconnaître comme frères et sœurs devant Dieu? 
 
Les craintes formulées bien souvent par rapport au dialogue interreligieux viennent pour une part de ce que l'expression « dialoguer avec d'autres croyants » est entendue (implicitement au moins) comme synonyme de l'expression « être d'accord avec d'autres croyants ». 
Or, le dialogue est une parole échangée et s’il implique l’écoute et le respect de l’autre, il appelle aussi notre propre engagement : il donne donc aux chrétiens la chance de rendre témoignage à l'Évangile - non point pour imposer leur point de vue aux autres, mais simplement pour être eux-mêmes des interlocuteurs loyaux par rapport à leur propre tradition (de même que les autres croyants doivent également parler honnêtement de leurs traditions respectives). 
Le dialogue, entendu de cette manière, aide finalement les chrétiens à avancer dans une conscience plus profonde de ce qui les fait vivre et d'en témoigner en présence des autres. Par cette voie encore, il fait partie intégrante de la mission de l'Eglise.
 
Notre secteur de l’Yvette a la richesse de compter aux Ulis une synagogue et bientôt une mosquée. Depuis l’année 2000, des liens se tissent peu à peu entre les trois communautés et chaque participant peut témoigner de la richesse des échanges
 
Sur le diocèse, deux équipes sont appelées à établir des liens fraternels entre le diocèse et
·       d’une part les communautés juives : le Service des relations avec le judaïsme (SDRJ)
·       d’autre part les communautés musulmanes : le Service des relations avec l’islam (SDRI)