Paroisses catholiques du secteur pastoral de l'Yvette

Bienvenue !

ACAT

L’ACAT, Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, a été fondée en octobre 1974, par quelques chrétiennes intrépides, qui prétendaient, sous une bannière œcuménique, s’attaquer à la torture au nom de l’Evangile. La jeune association a connu un essor rapide. En 1982, elle ajoute à son mandat la lutte contre la peine de mort ...

La Fédération internationale de l’ACAT (FIACAT) est créée en 1987. En 1992, l’ACAT est reconnue d’utilité publique et agréée au titre de la Jeunesse et de l’éducation populaire.
La protection des victimes, à travers la défense du droit d’asile, devient également en l’an 2000 un de ses objectifs.
Aujourd’hui, l’ACAT-France compte plus de 9000 membres et une vingtaine de salariés.

Comme Amnesty International, les sympathisants de l’ACAT sont invités régulièrement à écrire aux autorités politiques de différents pays pour dénoncer les atteintes diverses aux droits de l’homme et manifester ainsi qu’on ne les oublie pas . Les militants qui le souhaitent forment des groupes locaux qui soutiennent directement des prisonniers en établissant une correspondance régulière, en leur envoyant parfois des colis.
Notre originalité est la prière commune, qui  enracine notre action en un Jésus martyrisé et vainqueur de la mort.

Notre groupe « vallée de l’Yvette - Jean Roche » compte une dizaine de membres habitant entre Massy, Athis-Mons et Gif sur Yvette. Nous avons une correspondance régulière avec une prisonnière palestinienne et sommes en relation avec une association de défense des droits de l’homme sur place, ainsi qu’un atelier de broderies de Ramallah tenu par des femmes dont c’est le principal moyen de subsistance. Deux d’entre nous se sont rendus plusieurs fois en Palestine. Auparavant, nous avions correspondu avec un prisonnier philippin qui a été libéré. Enfin, nous distribuons l’appel du mois sur les paroisses de Massy et sur celle d’Orsay et essayons de sensibiliser ainsi les chrétiens au respect des droits de l’homme.
Le dernier dimanche de juin, l’ACAT organise la Nuit des Veilleurs à l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture ; elle propose à tous les chrétiens de s’engager à prier pour ceux qui sont livrés aux mains des bourreaux. Cette nuit, où la prière se fait cri et louange, accompagne les actions et les relaie jusqu’au cœur de Dieu.

Contact : Christine Lenoir, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.